Web Robinson : Son bureau, une île déserte

Web Robinson : Son bureau, une île déserte

Suivez avec nous les aventures de Gaultier Toulemonde, PDG de l’entreprise lilloise Timbrepresse, qui a fait d’une île indonésienne son bureau et lieu de vie pour 40 jours. Ce Web Robinson 2.0, comme il se nomme lui-même, teste un mode de travail inédit, nomade à l’extrême.

Son bagage : 2 ordinateurs, 1 téléphone satellitaire et des panneaux solaires.
1 chien et des chats pour toute compagnie amicale. La nature ayant usé de ses droits, le coq et la poule qui accompagnaient Gaultier Toulemonde ne sont plus.

Pionnier du bureau partagé et toujours à l’affût de nouveaux concepts de mode de travail, ce tiers lieu atypique attire tout notre intérêt. L’expérience du Web Robinson pourra-t-elle servir d’exemple et de modèle, à échelle hexagonale, pour travailler mieux ?

Après 2 semaines et 3 jours passés seul son île déserte, une bataille est gagnée pour Gaultier Toulemonde : Les éditions de novembre de Timbres magazine et de L’activité immobilière ont pu être bouclées sans encombre.
“L’activité immobilière est bouclée, une nouvelle performance et un succès pour le travail à distance. Merci à tous ceux qui ont travaillé sur ce numéro.
Mes amitiés aux sociétaires de la SOCAF et à ses équipes.
Gauthier Toulemonde”
Au programme, un article sur son aventure publié dans Timbres Magazine, et un article portant sur le travail à distance publié dans L’activité immobilière.

Ci-dessous un témoignage sur le travail à distance signé Les Globetrotteurs (https://fr-fr.facebook.com/Globetrotteurs) et laissé sur le compte Facebook de Web Robinson :
“Une vie passionnante et des réflexions intéressantes sur le travail à distance. Bon vent à vous.
Les Globetrotteurs
C’est un plaisir de suivre votre expérimentation de télétravail en condition précaire. Toute une aventure !
Nous sommes d’autant plus concernés, ma femme et moi, que nous avons aussi testé le concept du travail à distance en voyage pendant un an et demi, le temps d’un road-trip de Montréal à Ushuaia. Nous vivions dans le coffre de notre 4×4 et économisions nous aussi les denrées rares que sont l’électricité et l’internet..
Nos conclusions sont multiples, mais en bref : qu’il est tout à fait possible de travailler à distance, mais que ce mode de travail n’est pas donné à tout le monde, ça requiert une bonne dose d’autonomie et de motivation. Et qu’un mode de vie précaire nécessite peu de ressources et donc de travailler peu, laissant ainsi du travail pour d’autres voyageurs télé-travailleurs.
Forts de cette expérimentation (et des nombreuses mésaventures), nous avons depuis réorganisé notre vie et notre activité professionnelle : nous sommes maintenant totalement libres de partir où bon nous semble tout en poursuivant notre travail de développement d’applications informatiques. Nous avons aussi comme objectif de grossir progressivement notre équipe pour partager ce mode de vie, en formant et confiant des contrats à des voyageurs télé-travailleurs… Nous en sommes maintenant à une équipe de six personnes.
Nous venons de passer 4 mois dans une minuscule cabane dans les Alpes françaises, et nous partons le mois prochain passer l’hiver dans les Philippines, sur l’île de Bohol, beaucoup moins déserte que la vôtre…. en espérant pouvoir y aider la population suite au récent tremblement de terre.
Bon courage pour la suite de votre aventure ! Nous sommes impatients de lire les conclusions de votre expérimentation.”

http://www.webrobinson.fr/

https://www.facebook.com/pages/Web-robinson/1403390653210474?fref=ts

web robinson

web robinson

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

OZ-CONSULTING
Vous avez besoin d'un renseignement ? N'hésitez pas à nous contacter et nous vous répondrons dans les plus brefs délais.